Premières assises Sahéliennes de la coopération décentralisée à Poitiers

France Volontaires a participé aux premières assises Sahéliennes de la coopération décentralisée, organisées par Cité Unie France, les 10 au 11 octobre au centre des congrès du Futuroscope à Poitiers, à l’invitation du Conseil départemental de la Vienne.

28/10/2019

Ces assises ont permis d’accueillir près de 700 personnes dont de nombreux représentants des collectivités territoriales de France et de 5 pays du Sahel : Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad ainsi que des opérateurs publics, privés et des sociétés civiles de tous ces pays. Tous ont pu échanger sur leurs pratiques de coopération décentralisée au bénéficie des territoires et de leurs sociétés civiles. L’enjeu était d’identifier des outils et méthodes susceptibles d’être diffusés dans les pays de la région.

Quatre ateliers d’échange de bonnes pratiques ont ainsi été retenus :

  • Atelier 1 : Appui à la décentralisation et renforcement de la gouvernance : Un véritable outil pour l’accès aux services de base à long terme ?
  • Atelier 2 : La jeunesse un levier pour la coopération des collectivités territoriales du Sahel et de France !
  • Atelier 3 : Agriculture, développement rural et démocratie Alimentaire.
  • Atelier 4 : Energie et Climat

France Volontaire a organisé l’atelier 2, avec la participation de nombreux intervenants, sur deux thématiques essentielles aux questions de jeunesse dans les pays sahéliens.

  • La formation professionnelle formelle, l’accès à l’emploi des jeunes du Sahel, et la promotion de l’entreprenariat.
  • L’acquisition de compétences par l’engagement des jeunes sahéliens dans des projets de la société civile des territoires, l’échange croisés des jeunesses entre pays du Sahel et avec la France.

Sont intervenus dans l’atelier 2 :

  • la ville d’Angers avec la présentation de la maison du partenariat de Bamako,
  • la ville de Bordeaux avec son initiative de résidence entrepreneuriale Bordeaux- Afrique,
  • Expertise France et le Président de la Région Boucle du MOUNDOU (BF) avec la présentation du programme d’appui à l’emploi,
  • le Directeur Général du MATD du Mali a présenté le projet de Centre de formation des agents de la fonction publique territoriale,
  • le Réseau Régional Multi-acteur Bourgogne Franche Comté et la Mairie de Zimtenga (BF) ontprésenté le projet COPRA avec la participation des sociétés civiles et l’engagement de jeunes avec les acteurs des territoires,
  • le programme national de volontariat du Burkina avec la présentation de son programme de mobilités croisées et de partenariat avec les collectivités locale du Burkina,
  • la DAECT du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères avec la présentation de l’appel à projet jeunesse, destiné à cofinancer les projets de mobilité des jeunes portés par les Collectivités territoriales.

La synthèse de l’atelier en plénière présentée par Ahmed Ragel, professeur à l’Université de Nouakchott,  a permis de proposer aux collectivités territoriales le lancement d’une initiative franco-sahélienne de la jeunesse afin d’encourager et développer les échanges de jeunes entre les collectivités des 6 pays participants ainsi qu’une implication systématique de la jeunesse dans tous les projets de coopération décentralisée dans une dynamique d’entreprenariat de l’économie sociale, solidaire et environnementale.