Jordan, volontaire équatorien sensibilise au développement durable

Jordan Venegas, étudiant équatorien, est actuellement volontaire en service civique pour une durée de 9 mois à Lyon au sein du Service Coopération Développement (SCD) pour le projet "On the Green Road."

07/04/2020

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Mon nom est Jordan Venegas, j’ai 22 ans et je suis originaire de Quito en quateur. J’étais étudiant en ingénierie chimique à l’Ecole polytechnique nationale, études que j’ai mises sur pause pour le moment afin de réaliser mon volontariat dans le cadre du service civique français.

Comment as-tu connu le programme de réciprocité ?

J’ai découvert le programme de réciprocité grâce à une publication Facebook de la page officielle de l’ambassade de France en Equateur, qui était une republication d’un post de la page Facebook de France Volontaires en Equateur.

Pourquoi as-tu souhaité t’engager comme volontaire ?

Au début, j’ai décidé de prendre part au programme du volontariat avec comme objectif de travailler sur mes projets personnels et spirituels. Je voyais cela comme une alternative à mon environnement quotidien de ma ville.

Quelles sont tes activités quotidiennes ?

Mes activités quotidiennes sont multiples car durant la semaine mon volontariat se déroule au sein de deux organisations. Les lundi et mardi, je mets en place un atelier de travail avec d’autres volontaires internationaux (originaires du Pérou, d’Haïti, de Cambodge, du Vietnam, du Burkina Faso, du Togo, du Mali et de Tunisie). Nous mettons en place des projets de sensibilisation en lien avec l’un des Objectifs du développement durable proposés par l’ONU. Le reste de la semaine, je travaille au sein de l’association “On the Green Road” qui est une communauté de voyageurs chargée de sensibiliser le public sur les thématiques environnementales à travers de documentaires ou d’expositions de photos créés durant leurs voyages. Pour ce projet, je me charge d’organiser et d’animer leurs interventions.

Quelles ont été tes premières impressions en arrivant en France ?

La France est un pays très beau et sa population m’a très bien reçu depuis que je suis arrivé ici. Je suis encore impressionné par l’amabilité des passants dans la rue ou qui ont voyagé avec moi et dans les transports publics, c’est une qualité à laquelle je n’étais pas trop habitué dans mon pays. Par rapport à la langue, au début, c’était très compliqué de communiquer. Finalement la réalité n’est pas toujours comme on l’apprend dans les cours de français mais bien sûr ce problème a diminué et maintenant je n’ai pas de problème avec la langue.

Quelles sont les découvertes que tu as faites (lieux, villes, spécialités,…) en France ou en Europe ?

Pour le moment, j’ai voyagé en Europe la majorité du temps car ici c’est vraiment plus facile de voyager en comparaison avec l’Equateur. J’ai visité Lyon (là où se déroule ma mission), Paris, Montauban, Avignon, Grenoble, Milan, Côme, Florence, Rome, Venise, Pise, Bologne et Genève.

 

Retrouvez aussi ce témoignage dans le livret publié par France Volontaires à l’occasion des 10 ans du service civique