Kossi, volontaire togolais en service civique auprès d'Universcience à Paris

Kossi, 24 ans, vient du Togo et réalise une mission de service civique à Paris, dans le cadre de la Saison Africa2020. Il nous partage son expérience, en vidéo et à l'écrit !

07/07/2021

Ton témoignage en vidéo 

Ta présentation

Peux-tu te présenter et présenter ton parcours ?

Je suis Kossi, je suis étudiant en troisième année de chimie à l’Université de Lomé. J’ai fait mes classes du secondaire au lycée public de Sogbossito à 2h de temps en voiture de Lomé où j’ai obtenu mon baccalauréat scientifique en 2017. Ensuite, j’ai rejoint la faculté des sciences en chimie à l’université de Lomé et j’ai intégré en parallèle l’association les Archimèdes en 2018. Et avec cette association, j’ai coordonnée les activités de la Semaine africaine des sciences du Next Einstein Forum au Bénin, au Togo et au Niger en 2019.

Que signifie le volontariat pour toi ?

Pour moi, c’est un engagement personnel à mettre au service d’une société ses savoir-faire, ses compétences et aussi à apprendre plus sans vraiment se soucier du salaire.

Quelles ont été tes motivations pour partir en tant que volontaire ?

C’est d’avoir plus d’expérience dans mon domaine et aussi d’apprendre de la société que je vais découvrir.

Ta mission

Peux-tu présenter ta structure d’envoi ?

Ma structure d’envoi est l’association les Archimèdes / Mobilelabo qui a été créée en 2013 par un groupe de 15 jeunes étudiants et enseignants scientifiques. Nous sommes spécialisés dans la conception des matériels didactiques scientifiques pour équiper les laboratoires de notre pays. Nous faisons aussi de la médiation scientifique au sein des établissements publics scolaires principalement dans cinq villes du Togo. Et en 2019, nous avons remporté le deuxième prix de l’entreprise la plus innovante dans le secteur de l’éducation en Afrique qui a été décernée par l’Union Africaine

J’ai intégré les Archimèdes – que j’ai connu quand j’étais en classe de terminale lorsqu’ils étaient venus nous faire des expositions en science – à la fin de la première année en faculté de chimie pour du bénévolat afin de partager ma passion des sciences et de transmettre mes connaissances pour ensuite amener les élèves à s’intéresser et à choisir les filières scientifiques.

Peux-tu nous parler de ta structure d’accueil ?

Je suis en mission de service civique à Universcience, la Cité des sciences et de l’industrie et le Palais de la découverte, à Paris. La mission d’Universcience de développer la culture scientifique auprès de différents publics.

Peux-tu nous parler des projets de ta structure d’accueil dans le cadre de la Saison Africa2020 ?

Plusieurs projets sont développés par Universcience dans le cadre de la Saison Africa2020 :

  • Le hackaton « objectifs de développement durable »:  c’est un évènement qui a rassemblé plusieurs fablabs africains en ligne autour de la construction de différents dispositifs ou matériels de développement durable.
  • La résidence des jeunes talents scientifiques africains : c’est un programme par lequel Universcience réunit 50 jeunes talents scientifiques africains issus de 27 pays à discuter sur plusieurs thématiques de la médiation scientifiques en Afrique et en France
  • Sciences Actualités: un événement au cours duquel Universcience fait la lumière sur l’actualité scientifique en Afrique
  • Et enfin le Festival Botanica qui invite et rassemble plusieurs des jeunes talents scientifiques à présenter et à parler de plusieurs plantes ayant des intérêts médicinaux, gastronomiques et environnementaux.

Dans un contexte où le Covid-19 a impacté vos activités, quelles sont tes missions au sein de ta structure d’accueil ?

Je partage mes savoir-faire en matière de médiation scientifique en Afrique et contribue ainsi au développement et à la concrétisation des projets Africa2020.  Je mets en avant et partage mes connaissances sur la diversité culturelle et scientifique en Afrique. Dans ce contexte, je suis chargé de faire des veilles sur des dates des évènements scientifiques en Afrique afin de trouver un partenariat et de planifier une collaboration entre la structure ou l’entreprise organisatrice de l’évènement et Universcience.

Qu’est-ce que selon toi ta présence apporte à ta structure ?

Ma présence leur fait connaitre plus l’Afrique dans ses différents domaines. Je leur apporte des sujets et des idées sur lesquelles on peut discuter pour mieux programmer les prochaines activités en lien avec l’Afrique, comme par exemple le problème lié à l’accès à une connexion internet.

Cette mission te permet-elle de mieux connaître certaines facettes du métier ?

Bien sûr que je découvre incroyablement un autre espace professionnel comme les relations internationales, comment trouver et faire des partenariats entre différentes structures, ou encore, en lien direct avec mon métier de médiation scientifique, les différentes manières de vulgariser les sciences.

Ton expérience en France

Comment s’est passée ton installation en France ? Quelles ont été tes premières impressions ?

Concernant mon installation, c’est fou, je suis dans la plus grande ville de la France. A Paris, il fait beau quand il y a le soleil. Et ce qui me plaît, c’est que je découvre aussi la Chine car j’habite dans le quartier chinois. 

La difficulté ici, c’est que c’est difficile de se faire des amis dans le contexte de crise sanitaire, à moins de pouvoir se faire présenter par des connaissances. Heureusement, j’ai une tutrice attentive qui m’aide à tisser des liens sociaux.

Qu’est-ce que tu as emmené dans ta valise et que tu es particulièrement heureux d’avoir avec toi aujourd’hui ?

C’est mon disque dur de PC qui contient ma série scientifique préférée (Fringe) que je suis de temps en temps, et aussi piment pour assaisonner mes plats.

Et après le volontariat ?

Et enfin, qu’aimerais-tu faire après ton volontariat ?

Après mon volontariat, J’aimerais continuer dans la médiation scientifique pour continuer à vulgariser la science soit un poste de chimiste dans l’industrie et ensuite continuer mes études dans l’électrochimie car ce domaine, c’est ma passion.

En savoir plus :

Le programme de volontariat de la Saison Africa2020 :

Dans le cadre de la Saison Africa2020 et grâce à une coopération inédite entre France Volontaires, l’Institut français, l’Agence française de développement (AFD) et l’Agence du service civique, onze jeunes venus de différents pays d’Afrique réalisent une mission de service civique auprès d’établissements culturels, acteurs de la Saison Africa2020, aux quatre coins de la France.

La présentation du projet en vidéo :

Notre rubrique sur le programme de volontariat Africa2020