Louise, VSI auprès d'Univers-Sel au Sénégal

Après des études en commerce international et une expérience associative en stage au Sénégal, Louise a rejoint Univers-Sel en tant que volontaire de solidarité internationale déployée par France Volontaires, afin de contribuer au renforcement des capacités techniques et organisationnelles de sa structure.

28/04/2021

Peux-tu te présenter en quelques mots ? Quel est ton parcours ?

D’origine belge, j’ai réalisé mes études à Bruxelles, dans un premier temps en commerce international et ensuite en coopération internationale au développement. Mes différents stages (International Yehudi Menuhin Fondation, Am Bé Koun Solidarité) dans ce domaine d’action m’ont finalement poussé à réaliser un VSI.

Pour quelle(s) raison(s) ce projet d’engagement ?

Après mes études, j’ai ressenti le besoin de partir et de m’engager dans un projet en adéquation avec mes valeurs et mes objectifs. Je voulais mettre à profit mes compétences et en échange en acquérir de nouvelles.

Quelle est ta mission en tant que volontaire ?

J’assure le renforcement des capacités techniques et organisationnelles des producteurs de sel des communes de Palmarin, de Loul Sésséne et Djilasse, avec deux animateurs techniques locaux. J’assure également la mise en œuvre, le suivi et la coordination de la gestion administrative et financière du projet APEFASS avec le siège à Guérande. 

Quelles ont été tes premières impressions à ton arrivée ?

Étant donné qu’en 2018, j’étais déjà venue au Sénégal et plus précisément à Tambacounda pour un stage au sein de l’association Am Bé Koun Solidarité, je n’ai pas vraiment ressenti un mal du pays ou un problème d’intégration. Cependant, quelques semaines après mon arrivée, la situation sanitaire a poussé le gouvernement sénégalais à prendre des mesures comme la fermeture des frontières, travail à domicile, éviter les rassemblements, couvre-feu, … ce qui a ralenti mon intégration à Palmarin et sur les deux autres communes bénéficiaires du projet, Djilasse et Loul Sésséne tant au niveau professionnel que personnel.

Pour toi, qu’est-ce que l’Espace Volontariats ?

Pour moi, l’Espace Volontariats est une structure qui propose des services aux différents volontaires sur place ou dans la région comme l’espace volontariats de Dakar. Il accompagne les volontaires durant leur mission et il est également un soutien (problème santé, cours, …). Je trouve que l’Espace Volontariats de Dakar prend régulièrement de mes nouvelles (même si c’est juste un petit message), je me sens quand même prise en considération. C’est plutôt rassurant de savoir que cet espace existe.

Qu’est-ce que t’a apportée ta mission sur le plan personnel et professionnel ?

Avec ce volontariat, je sors tous les jours de ma zone de confort. Je me découvre au fur et à mesure. Je développe certaines de mes qualités et j’en apprends d’autres, mais je mets le doigt aussi sur certaines de mes faiblesses inconnues par le passé. Ma manière de penser et de vivre évolue aussi parce qu’on se rend compte que cette manière n’est pas universelle. Je me remets en question sur mes idéaux, mes priorités, mes valeurs, …

Quels sont tes projets post-volontariat ?

J’aimerais continuer à travailler dans le monde de la Coopération Internationale pour des petites structures et toujours à l’échelle locale, en contact direct avec les bénéficiaires. Et si j’ai l’opportunité de continuer de travailler pour UNIVERS-SEL, je serais ravie.

Un conseil aux futurs volontaires ?

Quand on part pour une première expérience en tant que volontaire, on est toujours un peu anxieux et stressé mais il faut dépasser cette peur parce qu’au final on en ressort plus grandi, plus enrichi sur le plan personnel et professionnel.

Découvrez son travail auprès de l’association à travers un reportage TV5 monde