Paul, volontaire de service civique ghanéen, sur le départ pour la Haute-Loire

Le 12 janvier 2022, l’équipe de l’Espace Volontariats du Ghana a animé un atelier de préparation au départ pour un jeune volontaire ghanéen qui s’apprête à partir en France pour une mission de 6 mois.

17/01/2022

Paul est le premier volontaire ghanéen de 2022 à partir en France afin d’effectuer une mission de volontariat sous le dispositif du Service Civique. Avant son départ, il a participé à un atelier de préparation organisé par l’équipe de l’Espace Volontariats du Ghana, pendant lequel différents sujets ont été abordés. Sous la forme de discussions et d’activités ludiques, les aspects pratiques et logistiques tels que les démarches administratives à effectuer à l’arrivée ; la France (son climat, sa gastronomie…) ; l’interculturalité ont fait l’objet des échanges, dans le but d’engendrer réflexions et questionnements personnels.

L’équipe de l’Espace Volontariats du Ghana en a profité pour recueillir ses impressions avant son départ : à découvrir ci-dessous !

Qui es-tu et quel est ton parcours ?

Je m’appelle Paul Theodat Bansah, je suis diplômé de l’Université du Ghana en français et en sciences politiques. Je suis actuellement en service national à la National Youth Authority.

Comment as-tu entendu parler de ta mission et comment as-tu postulé ?

Un ami m’a partagé l’offre de mission. Je me suis ensuite rendu sur la page Facebook de France Volontaires Ghana et j’ai postulé avec mon CV et ma lettre de motivation.

Peux-tu nous présenter ta mission ?

L’organisation d’accueil est le LEAP (Lycée d’Enseignement Agricole Privé) Eugénie Joubert à Yssingeaux en Auvergne-Rhône-Alpes et ma mission, d’une durée de 6 mois, s’intitule « Appui à l’ouverture internationale des élèves, étudiants et des équipes pédagogiques du LEAP Eugénie Joubert et de l’ensemble scolaire St Gabriel ».

Quelles sont, d’après toi, les qualités nécessaires pour effectuer une mission de Volontariat International de Réciprocité ?

Être ouvert d’esprit et prêt à explorer de nouvelles cultures, savoir s’exprimer et communiquer aisément, être créatif afin de proposer et mettre en place des activités pendant la mission.

Qu’attends-tu de ton expérience en France en tant que volontaire ?

J’espère pouvoir améliorer mon français, rencontrer de nouvelles personnes, acquérir de nouvelles compétences, découvrir de nouvelles cultures et le volontariat sous l’angle français.

En quoi cette mission représente une opportunité pour toi (projets post-volontariat…) ?

Je souhaite découvrir l’enseignement en France afin de tenter par la suite d’en implémenter certains aspects au sein du système éducatif ghanéen. Ceci pourrait également s’étendre à d’autres sujets.

Quelle vision as-tu de la France ?

Je vois la France comme un pays d’architecture, avec de beaux paysages et une riche culture.

Quel est ton état d’esprit avant le départ ?

Je suis relativement calme bien qu’assez nerveux, et j’ai hâte.