Quentin, une pause dans le salariat pour une action solidaire au Sénégal

Quentin, assistant social, est parti au Sénégal réaliser une mission bénévole d'un mois qu'il a finalement prolongée jusqu'à 3 mois. Il raconte son expérience.

23/02/2022

Peux-tu te présenter en quelques mots ? Quel est ton parcours ?

Je suis travailleur social œuvrant dans un centre d’hébergement d’urgence en région parisienne. Initialement, je possède une formation universitaire en développement international et en développement durable dans les pays en voie de développement. Après plusieurs expériences de stage en France et à l’étranger, j’ai finalement décidé de me reconvertir dans le secteur social.

ICD-Afrique, qu’est-ce que c’est ?

ICD-Afrique est une association visant à soutenir la mise en œuvre de projets de coopération et de développement en Afrique, plus précisément au Sénégal, au Bénin, en Tunisie et en Algérie. Ses domaines d’action sont notamment le développement rural, la santé, l’aménagement du territoire ou encore le tourisme durable et les voyages solidaires.

Pourquoi avoir envisagé ce projet d’engagement ?

Ce projet d’engagement fait suite à une volonté de faire une coupure professionnelle tout en ayant une composante où je puisse réaliser un bénévolat à l’étranger.

Quelle était ta mission en tant que volontaire ? Qu’est-ce qu’elle t’apporte sur le plan personnel et professionnel ?

« Tamba Kow » ? Cette question en langue bambara, posée aux voyageurs arrivant dans certains villages aux alentours de Tambacounda (ou « Tamba ») dans le Sénégal oriental pour s’enquérir si tout va bien à Tamba, décrit probablement le mieux ma mission de bénévolat, tant elle reflète l’hospitalité et la diversité linguistique de la région, tout comme renvoie aux missions de terrain que nous réalisions.

Pour résumer cette expérience, je commencerais par évoquer les débuts.

Profitant de plusieurs mois de pause professionnelle, j’ai voulu m’engager dans une mission de bénévolat pour apporter un soutien à une organisation locale sénégalaise. Pour ce faire, j’ai contacté France Volontaires Sénégal, laquelle m’a mis en relation avec ICD Afrique à Tambacounda et son partenaire local Am Be Koun Solidarité.

Comment décrire la mission en elle-même ? Une expérience incroyable, enrichissante et variée !

Enrichissante car ponctuée d’ateliers, de rencontres, de nombreux échanges, et d’apprentissages sur le contenu des projets menés par le partenaire local, notamment sur l’agroforesterie, les greniers traditionnels et le petit entreprenariat rural.

Variée dans la mesure où l’équipe m’a donné des responsabilités pour soutenir la bonne conduite d’actions diverses, telles que l’aide à l’organisation d’une campagne de dons alimentaires, à la réalisation d’un inventaire forestier ou encore à la prise en compte de la dimension genre dans les interventions de l’organisation. A ma plus grande satisfaction, les tâches alternaient le travail de terrain et de bureau. L’équilibre parfait.

Incroyable, car je me souviendrais toujours de l’authenticité et la richesse des rapports humains, la bonne ambiance au bureau, l’immersion fascinante dans un village proche de Tambacounda, tout comme les sorties de terrain où nous étions accueillis chaleureusement par les habitants avec des « Tamba Kow » ou d’autres expressions en langues locales (peul, sarakholé, mandingue).

Bref, j’étais au bon endroit au bon moment. Assistant social œuvrant dans une structure d’hébergement d’urgence en France, et familiarisé avec le domaine du développement à l’international, j’espérais que mon profil pouvait s’avérer utile au sein de l’organisation. Initialement prévue pour un mois, la mission a finalement duré trois mois tant je me suis bien senti !!! Je me sens privilégié d’avoir vécu une pareille expérience. J’en ressors enrichi, humainement grandi, et émerveillé par la diversité ethnique et linguistique de la région de Tambacounda.

Quelles ont été tes premières impressions à ton arrivée ?

Je me suis tout de suite senti à mon aise à mon arrivée à Tambacounda, où l’équipe a grandement facilité mon intégration. Précisons aussi que je suis arrivé environ 2 semaines avant le début du bénévolat, profitant d’un voyage à cheval sur la Mauritanie et le Sénégal avec deux amis.

Pour toi, qu’est-ce que l’Espace Volontariats ?

Pour moi, l’Espace Volontariats est un dispositif qui permet de s’informer, d’orienter et de faciliter la mise en œuvre de projets de VSI, chantiers, Service civique…

Quels sont tes projets post-volontariat ?

Après mon bénévolat, je reprendrais un travail d’assistant social.

Un conseil aux futurs volontaires ?

Si vous avez de la disponibilité, ne serait-ce que pour quelques semaines, et que vous souhaitez œuvrer pour une association à l’international, la modalité du bénévolat peut être indiquée.

En savoir plus

ICD-Afrique est une ONG créée par des scientifiques, des enseignants et des professionnels du développement rural intégré pour soutenir, dans une démarche solidaire et citoyenne, la mise en œuvre de projets de coopération et de développement en Afrique.

Les principaux objectifs de la structure sont :

  • favoriser le développement économique local et la création d’emplois : agriculture, maraîchage, pastoralisme, écotourisme solidaire, artisanat, micro-finance…
  • améliorer les services à la population et l’accès aux nécessités de base : éducation et formation, santé, accès à l’eau, gestion des déchets…

Pour plus de renseignements, contactez l’Espace Volontariats Sénégal : ev.senegal@france-volontaires.org